Outils pour des forêts vivantes

Search
Generic filters
Formation
Revue Forêt.Nature
Forêt.Mail
Bibliotheque

Forêt.Mail

Le bois feuillus en forte demande peine à trouver de l’offre

Dans le canton de Saint-Gall, en Suisse, 48 % des arbres sont des feuillus. Mais les scieries suisses sont surtout spécialisées dans le résineux, délaissant pendant longtemps le feuillus qui était essentiellement voué à finir en bois énergie ou de chauffage. En effet, 86 % du bois feuillus est utilisé ainsi, souvent car les propriétaires privés, morcelés dans de petites surfaces, ne connaissent pas la valeur de leur bois.

Cependant, la demande en bois feuillus dit « précieux » est bien présente, souvent dans une essence particulière ou d’une qualité précise. Chaque année une vente de bois de haute qualité est organisée, et plusieurs centaines de propriétaires apportent leurs grumes dans les différents sites de vente, mais l’offre n’est pas assez élevée pour répondre aux besoins des acheteurs. Hors, c’est par ce canal que le propriétaire peut toucher le prix le plus élevé possible.

Un projet de la société anonyme suisse Holzmarkt Ostchweiz (HMO) souhaite optimiser et augmenter le volume de bois vendus par ce biais, avec l’objectif de voir les grumes affectées à une utilisation dégageant un maximum de valeur ajoutée, et non pas uniquement en bois énergie. Par la sensibilisation, le conseil et l’accompagnement des propriétaires et forestiers, la HMO guide le tri optimal, en temps opportun, des bois feuillus. Bien des clients achèteraient davantage de bois suisse s’ils trouvaient les qualités qu’ils souhaitent.

Ne ratez aucun numéro du Forêt.Mail, abonnez-vous gratuitement