Outils pour des forêts vivantes

Search
Generic filters
Formation
Revue Forêt.Nature
Forêt.Mail
Bibliotheque

Forêt.Mail

Évaluation actualisée du réchauffement climatique en France : chaud devant ! ­

Cette étude évalue le réchauffement climatique passé et futur de la France. L’originalité est la combinaison des informations disponibles de la dernière génération de modèles climatiques et les enregistrements de températures moyennes globales et régionales observées. Les résultats obtenus indiquent un réchauffement climatique observé plus élevé que ce qui est prédit sur base des modèles climatiques.

Sur le graphique ci-dessus, les températures moyennes annuelles observées en France sont matérialisées par les points noirs et comparées à diverses courbes d’estimations sur la même période.

Sur la France métropolitaine, le réchauffement en 2020 par rapport à 1900-1930 est évalué à 1,66 °C, c’est-à-dire dans la fourchette supérieure des estimations de la dernière génération de modèles climatiques, et est presque entièrement d’origine humaine.

Le réchauffement projeté est évalué à 3,8 °C en 2100 et s’élève jusqu’à 6,7 °C dans un scénario d’émissions très élevées.

Par ailleurs, le réchauffement observé présente certaines variations saisonnières. L’hiver et l’automne sont soumis à un réchauffement moindre (autour de 1,4 °C). Tandis que l’été connaît un réchauffement d’environ 1,8 °C, qui culmine autour du 1er juillet à environ 1,9 °C.

La comparaison des normales journalières en 1947 et en 2020 montre également la façon dont l’horloge saisonnière est affectée par le changement climatique. Par exemple, les températures printanières sont décalées d’environ 15 jours depuis le milieu du 20ᵉ siècle, tandis que les températures automnales se sont décalées d’environ 10 jours seulement.

Ne ratez aucun numéro du Forêt.Mail, abonnez-vous gratuitement