Search
Generic filters
Formation
Revue Forêt.Nature
Forêt.Mail
Bibliotheque

Inscription

Trouvez la formation adaptée à vos besoins

Besoin d'aide ?

Information du DNF relative à l'ouverture des formations

Afin de maintenir une bonne organisation des activités du cantonnement, toute inscription à une formation doit être préalablement validée par la hiérarchie. Une copie du courriel récapitulatif de chaque inscription individuelle est envoyée au chef de cantonnement et à la DRF.

NOUVEAU

MARF + MART

Appui au MARTELAGE en sylviculture mélangée à couvert continu (SMCC)

L’appui se déroule sur 2 jours non consécutifs :
1. Appui à l’élaboration de la fiche de consignes de martelage – jour 1, avec l’agent de triage – visite de parcelles pour préparer les fiches de consignes de martelage
2. Appui au martelage sur fiches de consignes – jour 2, avec la brigade, 1 mois plus tard – martelage de certaines d’entre elles
 
Chaque cantonnement choisit 2 x 2 jours (1 x 2 jours/brigade)

1. Appui à l’élaboration de la fiche de consignes de martelage

Appui aux agents de triage pour la réalisation de fiches de consignes de martelage en SMCC. Visite de terrain préparatoire sur la coupe pour parcourir les parcelles. Cette visite débouchera sur l’élaboration, par l’agent, des fiches de consignes de martelage sur base des données récoltées, du diagnostic de terrain et des apports de la discussion. La fiche intègrera des calculs de prélèvements qui préciseront les consignes.
 
Participants : au minimum l’agent de triage des parcelles visitées, accompagné du C1 et/ou du CC (maximum 4 personnes en même temps).

2. Appui au martelage sur fiches de consignes

À la suite de l’élaboration de la fiche de consignes de martelage, une journée de martelage sur la coupe se fera avec la brigade en situation réelle dans le but d’intégrer les principes de la SMCC lors du martelage et de partager les expériences. En début de journée, les consignes de martelage seront présentées à la brigade par l’agent de triage, avec les objectifs de prélèvement et les points d’attention spécifiques relevés lors de la préparation. Les virées débuteront en favorisant les échanges entre agents. Des contrôles de prélèvement (volume, dimension, composition) seront proposés pour réajuster éventuellement certains paramètres comme l’intensité du prélèvement.

 

Participants : agent de triage de la coupe concernée + reste de la brigade accompagnés du C1 et/ou du CC (max. 6 personnes en même temps).

En pratique

Préparation

1. Choisir la coupe à proposer pour l’appui au martelage en irrégulier.
Critères à prendre en compte : coupe à marteler cette année dans laquelle se trouvent une ou plusieurs parcelles dont l’objectif est d’initier ou de poursuivre le traitement irrégulier (SMCC). Exemples : parcelle régulière d’épicéas à diversifier/irrégulariser progressivement et gérer en sylviculture à couvert continu ; hêtraie pure à traiter en irrégulier et diversifier ; peuplements irréguliers feuillus ou résineux (bonne gestion de la lumière) ; gestion du sous-étage en traitement irrégulier (par ex. : chênaie charmaie anciennement traitée en TSF) ; gestion du mélange ; parcelle candidate à la subvention « Forêt Résiliente – irrégularisation », etc.
2. Télécharger et compléter la fiche de consignes (partie 1-Information, la partie 2-Analyse sera distribuée et discutée le jour même).

Matériel. Crayon, tenue de terrain, pique-nique
Lieu. Merci de nous envoyer le lieu de rendez-vous au moins 7 jours avant la date sur info@foretnature.be. Par défaut, l’adresse du rdv est celle du cantonnement.
Heure. La journée dure de 9h à 16h.

Procédure d’inscription et dates

  • Un seul formulaire par cantonnement.
  • Choix de 2 paires de dates. Chaque paire comprend une date pour le jour 1 et une autre pour le jour 2 (environ 1 mois d’écart).
  • Afin de maintenir une bonne organisation des activités du cantonnement, toute inscription à une formation doit se faire avec l’aval de la hiérarchie et information à celle-ci des dates de formation choisies.
Cover-Guide pratique renouvellement .indd

1 jour

ACCPC

Accompagnement thématique : renouvellement post-crise

Accompagnement de parcelles en situation post-crise (tempête, pathogène, sècheresse…), qu’il s’agisse de peuplements encore sur pied ou exploités. Analyse de la situation (station, végétation, paysage), évaluation du potentiel de renouvellement spontané et des besoins d’interventions (dégagements, travaux ciblés, plantations…). Propositions d’itinéraires de renouvellement adaptés.

IMG_0439

1 jour

ATX

Ateliers travaux forestiers ciblés (sur triage)

Les ateliers travaux visent à mettre en œuvre de travaux sylvicoles ciblés en situation réelle. Ils viennent compléter le volet « connaissances » délivré grâce aux travailloscopes, avec un volet « compétences » pour parfaire les habitudes et mécanismes de la méthode des travaux ciblés.

Prérequis
Les ateliers sont destinés aux agents et ouvriers forestiers ayant déjà suivi les travailloscopes résineux (TR) et feuillus (TD).

• Observation et utilisation des connaissances en dynamiques naturelles des jeunes peuplements (autécologie et synécologie) pour analyser les travaux sylvicoles à réaliser.
• Choix des outils, des techniques et de l’organisation pratique d’une virée.

La formation se donne en groupe réduit afin d’être efficace dans les choix et la réalisation des travaux. La journée est divisée en 2 blocs afin de travailler dans 2 situations différentes. Cette mise en pratique vise à soulever des questionnements complémentaires aux journées travailloscope afin de rendre les agents forestiers plus autonomes pour lever les freins dans les travaux ciblés.
• Diagnostic de la parcelle et organisation des travaux.
• Réalisation des travaux par équipe avec arrêts discussion au besoin.
• Estimation du coût de la demi-journée et des objectifs atteints en nombre de tiges travaillées (options) ou en surface gérée (hectare).
• Discussion en groupe sur les pistes d’amélioration pour les virées suivantes en termes d’organisation, de techniques choisies, d’outils et de coût des travaux.

DSC_0871

1 jour

TR

Travailloscope de Rambrouch : travaux forestiers ciblés en feuillus

Alimentée par les échanges entre les participants, cette journée a pour but de présenter les principales techniques pour la mise en œuvre de travaux sylvicoles ciblés dans un contexte à dominance de feuillus.
Les thématiques phares du travailloscope de Rambrouch sont : la gestion des jeunes peuplements en mélange (autécologie et synécologie), le renouvellement des peuplements scolytés, la gestion des dégâts de la grande faune, l’intensité de travail et la désignation des options.

• Observation et compréhension des dynamiques naturelles des jeunes peuplements avec notions théoriques sur l’autécologie et la synécologie des essences feuillues principales.
• Identification des phases de développement des jeunes arbres et des moments-clefs d’intervention.
• Prise de connaissance des outils, techniques et coûts de mise en place des principaux types de travaux sylvicoles ciblés (cassage, annélation, détourage…).

La formation se donne avec l’outil innovant « travailloscope » dont la première européenne a été créé par Forêt.Nature (en collaboration avec AgroParisTech). Cet outil pédagogique permet aux participants de pratiquer des choix de travaux fictifs, de les analyser et de les comparer sur une base objective permettant le débat en équipe.
• Réalisation d’un exercice de diagnostic de travaux par équipe, en futaie feuillue à mixte, dans un circuit de 3 à 4 points d’arrêt.
• Analyse des résultats de chaque équipe : aspects économique, sylvicole et écologique. L’analyse se fait à l’aide d’un logiciel et est suivie d’un retour sur le terrain (points d’arrêt et points de discussion) pour compléter les résultats théoriques par l’observation in situ.
• Présentation des outils adaptés à ce type de travaux.

Capture d’écran 2021-04-15 à 15.12.49

1 jour

FEE2

fichierecologique.be – 2. Comprendre les sols forestiers

La journée de formation a pour objectif de permettre à chaque participant de mener une analyse pédologique et d’en interpréter les résultats en termes de contraintes pour les différentes essences forestières. Les participants seront capables d’analyser de manière autonome et fine différentes situations.

• Savoir mener une analyse de sol et utiliser les outils appropriés de manière autonome.
• Savoir interpréter l’analyse de sol en termes de contraintes pour les essences forestières.
• Approfondir ses connaissances sur la biologie des principales essences forestières.

Différents sites sont sélectionnés pour représenter les principaux contextes de sol présents en Wallonie. Les participants sont amenés sur différentes stations représentatives d’un même contexte. Les principales caractéristiques de sol sont évaluées et interprétées pour bien comprendre leurs impacts sur les essences.

Capture d’écran 2021-04-15 à 15.36.37

1 jour

FEE3

fichierecologique.be – 3. Interpréter la flore indicatrice

La flore indicatrice peut apporter une information précieuse pour interpréter les conditions écologiques d’une station forestière. Elle permet d’en déduire des caractéristiques de richesse minérale et d’humidité, mais potentiellement aussi d’en préciser les niveaux hydrique et trophique du Fichier écologique des essences ou d’apporter une information complémentaire à un sondage pédologique.

• Reconnaître les principales plantes indicatrices des régions visitées.
• Interpréter un relevé floristique pour en déduire les principales caractéristiques de la station (richesse, approvisionnement en eau).

Plusieurs circuits sont proposés pour correspondre à différents contextes rencontrés par les agents : Ardenne (Mirwart), Famenne-Calestienne (Rochefort), Condroz (Namur), etc. Différentes situations sont sélectionnées pour représenter les principales stations. Les participants effectuent un relevé floristique dont les caractéristiques sont mises en relation avec la richesse minérale et l’approvisionnement en eau de la station.

Fee4-Ardenne4

1 jour

FEE4

fichierecologique.be – 4. Interprétation à l’aide des différents outils

Le Fichier écologique des essences dans sa nouvelle version permet à l’utilisateur consciencieux de poser un choix averti au moment de la régénération des peuplements. Les modules de formation proposent une prise en main pleinement efficace de l’outil (Module 1 – Principes et fondements de l’outil), une bonne compréhension des sols forestiers pour ajuster si nécessaire et valider les paramètres issus de la cartographie pour bien considérer les contraintes liées à la station (Module 2 – Comprendre les sols forestiers), une analyse floristique qui permet de poser un diagnostic en s’aidant de la végétation (Module 3 – Flore indicatrice). Ce 4e module de formation a pour objectif de mettre en œuvre l’ensemble des outils disponibles afin que les agents forestiers puissent les confronter et tirer parti de l’ensemble des outils à disposition, particulièrement lorsqu’ils laissent entrevoir des divergences de résultats ou d’interprétations.

Prérequis
Avoir suivi les 3 modules précédents (« Fondement de l’outil », « Comprendre les sols forestiers »,
« Interpréter la flore indicatrice »)

• Pouvoir utiliser pleinement l’ensemble des outils fichierecologique.be.
• Réaliser des sondages pédologiques en situation parfois complexe et pouvoir interpréter les résultats.
• Maitriser les principales contraintes écologiques pour les essences.
• Pouvoir interpréter des résultats parfois divergents entre outils.

• Rappel d’utilisation des différents outils (site web, sondage pédologique, relevé floristique).
• Exercices en situation, de préférence sur le ou les triages.
• Confrontation des résultats des différentes approches.

DSC_0351

1 jour

BOU

Sylviculture du bouleau

Le bouleau est une essence largement présente au sein des forêts d’Europe. Il reçoit pourtant peu d’attention d’un point de vue sylvicole en raison de la faible qualité actuelle des grumes produites et du peu de valorisations locales. Il présente néanmoins des atouts majeurs tant pour l’écosystème que la filière bois. En effet, il se satisfait d’une large gamme de conditions stationnelles et peut être mis en œuvre dans une grande variété d’usages.

Pour produire du bois de qualité apte à être valorisé autrement qu’en bois de feu, il est indispensable de tenir compte de ses exigences et de lui appliquer une sylviculture rigoureuse, au bon moment et à la bonne intensité.

• Connaître les exigences du bouleau
• Sélectionner les bouleaux d’avenir au moment opportun
• Connaître les limites de taille et élagage du bouleau
• Reconnaître les principaux défauts des grumes
• Mener une sylviculture visant la production de bois de qualité dans différentes situations

• Visite de dispositifs d’éclaircie
• Étude de peuplements exemplatifs
• Exercices de sélection et d’éclaircie au sein de peuplements

educationCOVER copie

1 jour

ACCIR

Accompagnement thématique : irrégularisation en résineux

Accompagnement sur parcelle à la diversification en essences et à « l’irrégularisation » des peuplements résineux. Conditions initiales avant d’entreprendre cette transformation (réseau d’exploitation, stabilité, adéquation essence-station, âge du peuplement). Propositions d’itinéraires sylvicoles à moyen et long terme (martelage, désignation…) en fonction de l’âge du peuplement.

fw2624

1 jour

AO

Sylviculture d’arbres-objectif

La sylviculture d’arbres-objectif a pour but de produire un nombre réduit de grumes de haute qualité, et donc de haute valeur, en ciblant les interventions sylvicoles au bénéfice de ces quelques arbres désignés par hectare. Il s’agit d’une sylviculture particulièrement intéressante d’un point de vue économique dans le contexte actuel.

  • Comprendre les principes de la sylviculture d’arbres-objectif.
  • Établir les critères pour le choix des arbres-objectif.
  • Comprendre le pourquoi des interventions au profit d’un nombre d’arbres très réduit.
  • Comprendre la notion de détourage.
  • Débattre du nombre d’arbres à désigner dans une parcelle.
  • Comprendre les différences de réaction des arbres en fonction de l’intensité des détourages effectués : évolution de la circonférence de l’arbre, apparition éventuelle de gourmands, développement du houppier de l’arbre.
  • Débattre de la meilleure manière d’effectuer un détourage au profit de l’arbre-objectif, en fonction de l’essence rencontrée.
  • Présentation des défauts caractérisant l’arbre irrécupérable et des critères à retenir pour le choix des meilleurs arbres-objectif.
  • Exercice de choix d’arbres-objectif en situation réelle.
  • Présentation des interventions ciblées sur les arbres-objectifs : élagage et détourage.
  • Visite d’un dispositif expérimental mis en place depuis 2005.
  • Visite d’une parcelle expérimentale en hêtre ou en chêne (pédonculé ou sessile) afin de comparer les réactions des deux essences.
  • Discussions sur le choix du nombre d’arbres-objectif à désigner, sur l’intensité du détourage et sur quelques éléments de considération économique.
Formation-visite-parc-a-grumes-2022

1/2 jour

PAG

Visite du parc à grumes de Wallonie

Le Département de la Nature et des Forêts propose chaque année quelques centaines de mètres cubes de grumes de très haute qualité à la vente. Les grumes sont sélectionnées méticuleusement pour ne garder que les plus belles.

• Rappel des principaux défauts des bois et leur impact pour la transformation.
• Identifier les grumes de qualité et reconnaître les singularités des essences.

• Visite commentée du parc à grumes de Wallonie.
• Exercices de reconnaissance des défauts et singularités des essences.

qualite-des-bois

1 jour

QBF

Évaluation de la qualité des bois feuillus sur pied et abattus

La recherche de la qualité guide depuis toujours les forestiers dans leurs actes de gestion. La reconnaissance des principaux défauts des bois sur pied et abattus est d’une grande importance pour affiner le regard du sylviculteur sur ce qu’il produit dans ses peuplements.

• Savoir reconnaître les principaux défauts des bois feuillus sur pied.
• Comprendre l’impact des défauts pour la transformation du bois.
• Appréhender les principaux débouchés selon la qualité.
• Reconnaître les défauts et singularités propres à certaines essences (chêne, hêtre et érable).
• Comprendre le classement qualitatif des bois sur pied (A, B, C, D).

• Présentation des principaux défauts des bois sur pied et abattus.
• Évaluation de la qualité des bois sur pied (classement qualitatif).
• Visualisation des défauts sur grumes sciées.
• Visite technique du parc à grumes de Wallonie.

formation-fee-concept

1/2 jour

FEE1

fichierecologique.be – 1. Concepts et fondements de l’outil

Depuis quelques décennies les peuplements forestiers font face à de nombreux événements extrêmes, tant climatiques que biotiques. En conséquence, l’adéquation essence-station est primordiale pour assurer la résilience des forêts et installer chaque essence à sa place revêt un enjeu majeur pour les forestiers.
La demi-journée d’utilisation de fichierecologique.be a pour but d’informer les utilisateurs de cet outil afin qu’ils puissent l’utiliser au meilleur de ses potentialités. Quelques rappels sont également réalisés comme la lecture et l’interprétation de la carte des sols de Wallonie. Enfin, quelques exercices pratiques permettent d’illustrer les concepts théoriques.

• Savoir tirer pleinement parti de fichierecologique.be.
• Lire et interpréter la carte des sols de Wallonie.
• Appréhender les notions d’autécologie des essences.
• Connaître les traits principaux des essences.

• Présentation de l’outil fichierecologique.be
• Présentation de la carte des sols de Wallonie
et de sa légende.
• Exercices appliqués sur les principaux types
de sol.

fw1448

1 jour

SMCC1

Bases théoriques de la sylviculture mélangée à couvert continu (SMCC)

Cette formation a pour objet d’initier aux grands principes de la SMCC. Cette journée aborde les mesures sylvicoles de la circulaire SMCC/Pro Silva du DNF afin de comprendre les principes de la SMCC en passant de la théorie à la pratique.

• Comprendre l’intérêt de la SMCC/Pro Silva.
• Comprendre le champ d’application de la circulaire.
• Comprendre les mesures sylvicoles constituant la circulaire.
• Connaître le projet de réseau de compartiments pilotes.

La matinée est consacrée à un exposé en salle, suivi d’une séance de questions/réponses. L’après-midi se déroulera sur le terrain, avec la visite de plusieurs parcelles forestières pour illustrer les notions théoriques.

fw2350

1 jour

STHD

Surface terrière et hauteur dominante

La formation a pour but de présenter les notions et l’intérêt de la mesure de la surface terrière et de la hauteur dominante. Les différents instruments de mesure seront présentés et testés sur le terrain.

• Définir la notion et l’intérêt de la mesure de la surface terrière et de la hauteur dominante.
• Prendre des mesures de surface terrière et de hauteur dominante sur le terrain.
• Aborder les limites des instruments de mesure utilisés.

• Courte présentation pratique des deux notions abordées.
• Exercice de mesures dans des peuplements.

IMG_7707

1 jour

RNR

Régénération naturelle des peuplements résineux

Cette journée abordera les différentes problématiques auxquelles les gestionnaires sont confrontés lors de leurs tentatives de régénération et du suivi de celles-ci. Elle leur apportera des solutions concrètes, applicables sur le terrain. Alimenté par des rappels théoriques de base (autécologie des essences, adéquation à la station, travaux, etc.), différentes parcelles seront visitées et des exercices pratiques seront proposés. Les questions abordées seront notamment : comment et quand travailler dans la régénération ? Est-elle suffisante ? Faut-il dépresser ? Quand et comment casser, anneler, désigner et détourer les options ? Quand se déroule « la première éclaircie » ? Les premières tiges coupées sont-elles vendables ? Faut-il envisager des protections (rabotage, filets de protection) dans la régénération naturelle ? Comment appréhender la concurrence entre espèces ?

• Observation, compréhension et utilisation des connaissances théoriques de base pour analyser différentes situations de régénération.
• Après diagnostic, choix des interventions à réaliser et des itinéraires techniques à suivre.

Visite de différentes parcelles de régénérations naturelles obtenues en plein ou par zones plus diffuses, sous couvert ou à découvert. Historique, analyse de cas, rappels théoriques, exercices pratiques.

Trois circuits sont proposés :
• Contexte épicéa (Elsenborn et Bullange)
• Contexte résineux mélangés (Saint-Hubert
et La Roche)
• Contexte sols hydromorphes (Verviers et Eupen)

SEB_3663

1 jour

FEE5

fichierecologique.be – 5. Catalogue des stations forestières

Le catalogue de stations synthétise les caractéristiques des principaux milieux forestiers présents au sein d’une région bioclimatique. Son objectif est de fournir des conseils de gestion adaptés aux conditions écologiques d’une parcelle forestière.

Cet outil, complémentaire à fichierecologique.be, se base sur un diagnostic de terrain, qui aboutit à la détermination du type de station de la parcelle concernée.

Pour chacune des stations forestières, une description détaillée reprend les contraintes et opportunités, les essences compatibles avec leurs atouts et leurs faiblesses, l’habitat naturel, ainsi que des recommandations de gestion.

• Savoir utiliser le guide d’indentification des stations forestières.
• Savoir interpréter les recommandations de gestion.
• Approfondir les principales contraintes écologiques pour les essences, en fonction des conditions stationnelles et dans le contexte de changement climatique.

• Identification de plusieurs stations dans la région bioclimatique concernée. Le diagnostic de terrain se base sur l’analyse de la topographie, du sol et de la végétation.
• Évaluation du potentiel de ces différentes stations.

_SEB8825

1 jour

QBR

Évaluation de la qualité des bois résineux sur pied et abattus

La recherche de la qualité guide depuis toujours les forestiers dans leurs actes de gestion. La reconnaissance des principaux défauts des bois sur pied et abattus est d’une grande importance pour affiner le regard du sylviculteur sur ce qu’il produit dans ses peuplements.

• Savoir reconnaître les principaux défauts des bois résineux sur pied.
• Comprendre l’impact des défauts pour la transformation du bois.
• Appréhender les principaux débouchés selon la qualité.
• Reconnaître les défauts et singularités propres à certaines essences.
• Comprendre le classement qualitatif des bois sur pied (A, B, C, D).

• Présentation des principaux défauts des bois sur pied et abattus.
• Évaluation de la qualité des bois sur pied (classement qualitatif).
• Visualisation des défauts sur grumes sciées.

IMG_9218

1 jour

MV2

Marteloscope hêtraie-chênaie de Vecmont-2

Alimentée par les échanges entre les participants, cette journée a pour but de présenter les principales dynamiques qui régissent l’évolution des futaies irrégulières feuillues ou résineuses. Les participants pourront acquérir les connaissances nécessaires à la conduite d’un martelage dans ces types de peuplements.

• Évaluer le niveau de capital sur pied et déterminer le prélèvement à réaliser.
• Appliquer les règles de martelage en futaie irrégulière.
• Appréhender les rôles de chaque arbre au sein d’un peuplement.

• Réalisation d’un exercice de martelage par équipe, en futaie irrégulière feuillue, dans un dispositif d’un hectare.
• Analyse des résultats de chaque équipe : aspects économique, sylvicole et écologique. L’analyse se fait à l’aide d’un logiciel et est suivie d’une mise en situation sur le terrain.

DSC_0198_01

1 jour

RNC

Régénération naturelle du chêne

Cette journée abordera les différentes problématiques auxquelles les gestionnaires sont confrontés lors de leurs tentatives de régénération naturelle du chêne et du suivi de celle-ci. Elle leur apportera des solutions concrètes, applicables sur le terrain. Alimenté par des rappels théoriques de base (méthodes de régénération, autécologie, adéquation à la station, travaux, etc.), différentes parcelles seront visitées. Des itinéraires techniques sont proposés pour chaque type de peuplement afin d’assurer au mieux l’installation et le développement des semis de chêne.

• Observation, compréhension et utilisation des connaissances théoriques de base pour analyser différentes situations de régénération naturelle du chêne.
• Après diagnostic, choix des interventions à réaliser et des itinéraires techniques à suivre.

Visite de différentes parcelles de régénérations naturelles obtenues en plein ou par zones plus diffuses, sous couvert ou à découvert. Analyse de cas, historique des actions ayant mené à la réussite ou à l’échec, rappels théoriques, exercices pratiques, solutions pour le rattrapage…

Trois circuits sont proposés :
• Contexte Famenne (Rochefort)
• Contexte Fagne (Thuin)
• Contexte sols hydromorphes (Verviers-Eupen)

G21

1 jour

TD

Travailloscope de Daverdisse : travaux forestiers ciblés en résineux

Alimentée par les échanges entre les participants, cette journée a pour but de présenter les principales techniques pour la mise en œuvre de travaux sylvicoles ciblés dans un contexte à dominance de résineux.
Les thématiques phares du travailloscope de Daverdisse sont : le comportement des essences résineuses, la gestion des dégâts de la grande faune, la levée des blocages, la régénération naturelle, la plantation en cellules et le diagnostic.

• Observation et compréhension des dynamiques naturelles des jeunes peuplements avec notions théoriques sur l’autécologie et la synécologie des essences résineuses principales.
• Identification des phases de développement des jeunes arbres et des moments-clefs d’intervention.
• Prise de connaissance des outils, techniques et coûts de mise en place des principaux types de travaux sylvicoles ciblés (cassage, annélation, détourage…).

La formation se donne avec l’outil innovant « travailloscope » dont la première européenne a été créé par FONA (en collaboration avec AgroParisTech). Cet outil pédagogique permet aux participants de pratiquer des choix de travaux fictifs, de les analyser et de le comparer sur une base objective permettant le débat en équipe.
• Réalisation d’un exercice de diagnostic de travaux par équipe, en futaie résineuse, feuillue ou mixte, dans un circuit de 3 à 4 points d’arrêt.
• Analyse des résultats de chaque équipe : aspects économique, sylvicole et écologique. L’analyse se fait à l’aide d’un logiciel et est suivie d’un retour sur le terrain (points d’arrêt et points de discussion) pour compléter les résultats théoriques par l’observation in situ.
• Présentation des outils adaptés à ce type de travaux.

Besoin d'une autre formation ?

contact

Alexia Vandenbergh
Inscription, informations pratiques