Outils pour des forêts vivantes

Search
Generic filters
Formation
Revue Forêt.Nature
Forêt.Mail
Bibliotheque

Forêt.Mail

Importance du microrelief des sols forestiers pour la rétention en eau

Les écosystèmes forestiers sont connus pour leur capacité à retenir et redistribuer l’eau. Toutefois, les épisodes pluvieux intenses ou prolongés, peuvent parfois dépasser le seuil de rétention du système et ainsi accélérer l’écoulement. Le microrelief du sol est un attribut important des écosystèmes forestiers qui peut réduire cet effet d’écoulement.
Dans la plupart des forêts naturelles, la surface du sol est typiquement brisée de façon inégale entre micro- pics et fosses. Ils sont formés par les chablis historiques et récents. En comparaison, dans les forêts de production, les arbres chablis sont plutôt rares, ce qui conduit à une perte graduelle du microrelief.
Jusqu’à présent peu d’attention a été portée aux impacts de ce microrelief, ou à son absence, sur le bilan hydrique des forêts. Pourtant, dans le contexte des changements climatiques, la restauration de l’ondulation naturelle du sol dans les forêts gérées pourrait aider à accentuer la rétention en eau et mitiger l’écoulement, réduisant ainsi le risque de stress hydrique des arbres et renforçant la productivité et la résilience des forêts.
Valtera M., Schaetzl R.J. (2017). Pit-mound microrelief in forest soils: Review of implications for water retention and hydrologic modelling. Forest Ecology and Management 393: 40-51.

Ne ratez aucun numéro du Forêt.Mail, abonnez-vous gratuitement