Outils pour des forêts vivantes

Search
Generic filters
Formation
Revue Forêt.Nature
Forêt.Mail
Bibliotheque

Forêt.Mail

Le pari d’une startup française ou comment remplacer l’humidité du bois par du CO₂

Sécher le bois plus vite et mieux en le rendant imperméable, imputrescible et en stockant du CO₂ ; telles sont les promesses d’une technologie française en développement.

Le prototype de séchoir à CO₂ effectue ce traitement à une température avoisinant les 100 °C. Pour une même consommation électrique que les séchoirs traditionnels, ce dernier permet une durée de séchage raccourcie, seulement 3 à 7 jours au lieu de plusieurs semaines.

La start-up française Ways est ainsi parvenue à obtenir moins de 10 % d’humidité dans le bois, sans déformation, ni reprise d’humidité. C’est grâce à une réaction chimique que le CO₂ remplace l’humidité dans le bois, permettant ainsi d’obtenir du bois imperméable et imputrescible sans devoir utiliser de produits chimiques pour le rendre plus résistant aux intempéries. Le procédé breveté de séchage permet de séquestrer 250 kg supplémentaires de CO₂ par mètre cube de bois, peu importe l’essence. Ways entend privilégier l’apport de CO₂ « bio » provenant de centres de méthanisation.

Le prototype a fait place en septembre 2022 à une unité pilote industrielle. Des tests techniques y sont effectués en vue d’une commercialisation dans l’Hexagone courant 2023.

Ne ratez aucun numéro du Forêt.Mail, abonnez-vous gratuitement