Outils pour des forêts vivantes

Search
Generic filters
Formation
Revue Forêt.Nature
Forêt.Mail
Bibliotheque

Forêt.Mail

Biodiversité et efficience de l’écosystème

L’expérience de Jena (Land de Thuringe, Allemagne) étudie les effets de la diversité végétale sur les interactions trophiques et les cycles des éléments. Cet article établit les principaux résultats obtenus après 15 ans d’expérience. Une attention particulière a été portée aux effets qu’a une manipulation de la richesse spécifique en plantes.
D’une manière générale, la biodiversité est un moteur important du fonctionnement des écosystèmes, engendrant, dans certains cas, la stabilité. La richesse spécifique en végétaux est corrélée positivement avec la diversité des organismes d’un écosystème. De même, le stockage de carbone augmente fortement avec cette richesse.
Un résultat phare de cette étude est l’effet positif qu’a la richesse spécifique en plantes sur la biomasse. Les résultats de l’expérience de Jena ont également été envisagés dans le contexte des pratiques agricoles menées en prairies. On constate alors que l’effet d’une augmentation de la richesse spécifique en plantes sur la biomasse végétale est aussi important que celui d’une agriculture plus intensive utilisant des fertilisants et augmentant la fréquence des fauches. Ainsi, des prairies de haute valeur biologique sont multifonctionnelles et peuvent fournir des services écosystémiques intéressants pour l’agriculteur, notamment en termes de production.
Weisser W. W. et al. (2017). Biodiversity effects on ecosystem functioning in a 15-year grassland experiment: Patterns, mechanisms, and open questions. Basic and Applied Ecology 23.  DOI : 10.1016/j.baae.2017.06.002.

Ne ratez aucun numéro du Forêt.Mail, abonnez-vous gratuitement