Outils pour des forêts vivantes

Search
Generic filters
Formation
Revue Forêt.Nature
Forêt.Mail
Bibliotheque

Les arbres de mémoire en forêt de Soignes

Stéphane Vanwijnsberghe

Différents témoignages de mémoire ont été posés en forêt de Soignes pour commémorer un moment notable de l’histoire du pays, ou pour commémorer le souvenir d’une personnalité qui, par son action, a marqué le monde forestier belge ou la forêt de Soignes. Dans cet éventail de mémoire, les arbres, le plus souvent des chênes, occupent une place privilégiée.

À ce jour, deux chênes et un hêtre ont été dédiés à une personnalité du monde forestier belge et quatre chênes ont été dédiés à une personnalité issue de l’Administration et de la Ligue des Amis de la Forêt de Soignes.

Ces arbres sont désignés par une plaque où figure le nom de la personnalité à qui l’arbre est dédié. Par le passé, la plaque était apposée sur le tronc à plus ou moins 4 mètres de hauteur à l’aide d’un fils d’acier inoxydable suffisamment lâche pour accompagner la croissance de l’arbre. Dans le cadre du Schéma de structure de la forêt de Soignes, la signalétique a été revue dans le but de développer une identité commune et unique de la forêt, indépendamment de la région sur laquelle elle se trouve. Les nouvelles plaques (plaques de 25 cm sur 25 cm) sont fixées sur un piquet en chêne indigène non traité placé en bordure de chemin. Elles sont placées à hauteur de hanche pour en limiter l’impact paysager et laisser au promeneur sa libre appréciation de l’arbre.

Les arbres de mémoire bénéficient de mesures de protection particulières pour garantir leur maintien à long terme. Leur mise en valeur paysagère passe principalement par un travail dans le sous-bois (dégagement) pour permettre une bonne visibilité de l’arbre.

En savoir plus :